Les pilotes du team CIP-GREEN POWER se sont donné rendez-vous ce week-end du côté de Mandalika pour le GP d’Indonésie, deuxième rendez-vous de la saison.

La pluie et les conditions précaires ont quelque peu affecté les plans de Kaito Toba et de Joel Kelso qui n’ont pas pu rejoindre la Q2. De la 22e position sur la grille, Joel Kelso a toutefois été incisif dès les premiers tours pour se battre pour la 10e place tout au long de la course avant de chuter dans le dernier virage. Auteur du quatrième meilleur temps en course, il est tout de même parvenu à rallier l’arrivée au 18e rang.

De son côté, Kaito Toba est parti à la faute en Q1 et c’est du fond de la grille qu’il a dû s’élancer, mais le Japonais a réalisé une remontée fulgurante pour terminer 12e avec le sixième meilleur tour en course.

Les pilotes du team CIP-GREEN POWER se préparent désormais pour la troisième étape de la saison en Argentine dans quelques jours.

Kaito Toba (12e) : « Ce week-end a été un véritable défi. Outre le fait que c’était la première fois ici à Mandalika, nous avons dû faire face à des conditions changeantes pendant toutes les séances. J’ai chuté deux fois le samedi, ce qui n’a pas aidé mes qualifications. Cependant, dans l’ensemble, mes sensations sur la moto n’étaient pas trop mauvaises et aujourd’hui nous avons travaillé dur pour réaliser la meilleure performance possible. En partant du fond de la grille, les deux premiers tours ont été déterminants pour remonter. Au final, nous avons gagné 16 places en nous rapprochant ainsi du Top 10. Nous espérions quitter l’Indonésie avec un meilleur résultat, mais nous avons tout de même marqué quelques points précieux. »

Joel Kelso (18e) : « Ce week-end a été excellent, l’un des meilleurs en Championnat du Monde pour moi. J’étais rapide dès le début en étant seul. Nous avons terminé troisièmes du warm-up avec un bon feeling en amont de la course. Malheureusement, les qualifications ne se sont pas bien passées et j’ai dû partir de la 22e place. Mais dans les premiers tours, nous sommes remontés jusqu’en 10e position et nous y sommes restés durant toute la course jusqu’au dernier virage. J’ai commis une erreur de rookie en remettant les gaz trop tôt sur l’angle et j’ai chuté avec un autre pilote. C’est de la malchance, mais nous tirons le positif de ce week-end. Je suis désolé pour le pilote et le team, mais nous continuons à travailler. »

Alain Bronec (Propriétaire de l’équipe) : « Ce fut un week-end très particulier en raison de la météo très changeante. Il y a eu de la pluie en FP1 et FP3 et quand la piste sèche, on perd du grip. Le vendredi, en FP2, sur le sec, nous n’avons pas pu passer directement en Q2. Kaito a chuté en Q1 et est donc parti dernier sur la grille et Joel est parti 22e. Mais en course, nous avons vu qu’il s’est battu dans un très bon groupe et il a chuté dans le dernier virage alors qu’il était en 10e position. Il doit désormais apprendre la manière de gérer les fins de course et les pneus. De la dernière place sur la grille, Kaito est quant à lui remonté jusqu’en 12e position et c’est une excellente performance qui lui permet d’être au Championnat du Monde. »

Menu