Après quelques semaines de repos, les pilotes du CIP-GREEN POWER ont repris les hostilités sur le circuit de Misano à l’occasion du Grand Prix Saint-Marin. 

Après s’être placé en Q2 à la 4e place, c’est depuis la 19e place sur la grille que Darryn Binder s’est élancé. Le Sud-Africain, comme à son habitude, a réalisé un départ fracassant. Peu avant la mi-course, il figurait en tête avant de partir à la faute à hauteur du sixième virage, neuf tours avant la fin.

Maximilian Kofler, qui a connu des qualifications délicates, a réalisé une bonne course pour rallier l’arrivée en 22e position. Toujours en progression, il se place à 0.7s du meilleur temps en course et il finit à 18 secondes du vainqueur.

Les deux représentants du team CIP-GREEN POWER sont bien décidés à prendre leur revanche dès le week-end prochain pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Maximilian Kofler (22e) : « Depuis la dernière place, le départ n’a pas été aussi mauvais, mais le premier tour fut difficile. Des pilotes ont chuté et j’ai dû freiner. Nous avons pu dépasser quelques adversaires et gagner quelques positions. Nous devons continuer à travailler pour le week-end prochain. Je pense que nous avons fait du mieux que nous pouvions. »

Darryn Binder (DNF) : « Ce ne fut pas une bonne journée pour moi. Je me suis qualifié en 19e position, et le matin au warm-up, je me suis senti vraiment bien. J’ai pu faire un tour très rapide. J’avais un rythme soutenu et j’étais confiant pour la course. J’ai pris un bon départ et je suis vite remonté aux avant-postes pour me battre pour le podium. J’étais rapide et j’étais ravi de la façon dont la course se déroulait. Mais à la sortie du sixième virage, j’ai un peu roulé sur le vibreur. Ma roue arrière est passée dans le vert, et je suis parti en highside. Ce n’est donc pas vraiment le résultat que nous attendions. Heureusement, nous avons une autre course ici dans une semaine. Nous allons profiter de ces quelques jours pour nous reposer et récupérer de cette chute. Nous visons les premières places pour la course de la semaine prochaine. »

Alain Bronec (Propriétaire de l’équipe) : « Une fois encore, Darryn a animé la course. Les essais ont néanmoins été compliqués et il s’est qualifié loin sur la grille. Au warm-up, il s’est toutefois montré très rapide. Il a une fois de plus signé le meilleur tour en course et mené le groupe de tête. Pour rester aux avant-postes, il a fallu prendre beaucoup de risques et Darryn n’a pas hésité. Malheureusement, cela n’a pas porté ses fruits, mais nous avons clairement franchi un cap entre les essais et la course. Pour Maximilian, la journée de samedi a été difficile. Il n’avait pas un bon feeling sur la moto. Si sa place sur la grille ne l’a pas aidé, il a toutefois réalisé une bonne course et nous avons des bases intéressantes en prévision du week-end prochain. »

Menu