Grand Prix du Japon: chute pour les deux pilotes du team CIP-GREEN POWER

C’est du côté de Motegi au Japon que le team CIP-GREEN POWER a fait escale le week-end dernier pour le Grand Prix du Japon. 

Pour cette 16e étape de la saison sur un circuit qu’il apprécie, Darryn Binder entendait bien en découdre et renouer avec le podium. L’épreuve commence bien pour le Sud-Africain qui parvient à établir un tour en 1’57.093 au terme de la première journée. 

En huitième position à trois dixièmes de la référence, Darryn Binder accède d’emblée à la Q2 à l’issue de laquelle il se qualifie 14e. Auteur d’un excellent départ, le pilote KTM se retrouve rapidement parmi les dix premiers, signant le troisième meilleur tour en course, avant de partir à la faute et chuter. Bien qu’il regagne la course, il doit finalement se résoudre à l’abandon.

Tom Booth-Amos a quant à lui découvert le tracé de Motegi. Auteur du 27e temps au classement combiné, il passe par la Q1 et s’élance de la grille de départ à la 28e position. Le Britannique a peu à peu progressé, mais deux chutes en course ne lui permettent pas de concrétiser les efforts accomplis et il finit 24e.

Pas de répit pour les deux représentants du team CIP-GREEN POWER qui prennent d’ores et déjà la direction de Phillip Island pour le Grand Prix d’Australie prévu dès ce week-end. 

Darryn Binder (DNF) : « Ce week-end fut plutôt positif. J’ai été rapide aussi bien sur le sec que sur le mouillé. Vendredi, j’ai réussi à accéder à la Q2, et j’avais un bon feeling avec la moto. J’avais un rythme solide et j’étais vraiment prêt pour dimanche. En partant de la 14e place, j’ai juste essayé de remonter progressivement en évitant les pièges. Tout allait plutôt bien, mais dans le virage 11 j’ai chuté. Les conditions de piste n’étaient pas les meilleures et c’était une course vraiment difficile. Mais quoi qu’il en soit, nous tirons les points positifs avant l’Australie, l’un de mes circuits préférés. »

Tom Booth-Amos (DNF) : « Encore un week-end très difficile. J’avais le rythme pour être dans le groupe de tête en qualifications. J’aurais pu être rapide, mais j’ai été stoppé par un problème technique. En course, un pilote m’a malheureusement poussé dans le quatrième virage, marquant la fin de ma course. C’est dommage, mais nous ferons mieux à Phillip Island ! »

Alain Bronec (Propriétaire de l’équipe) : « Le week-end avait bien commencé pour Darryn. Il s’est montré rapide dès la première séance d’essais libres et il a accédé directement à la Q2. Il a signé le troisième meilleur tour en course. Mais le travail que nous accomplissons aujourd’hui nous sert désormais pour la saison 2020. Pour Tom, le week-end s’est avéré plus délicat. Il est tombé deux fois en course, mais il se concentre déjà sur l’Australie ! »
, , , , , , ,

Articles liés

Menu