C’est sur le circuit de Losail que les deux pilotes du team CIP-GREEN POWER se sont retrouvés pour donner le coup d’envoi de la saison 2020. 

Pour Darryn Binder, le week-end qatari a plutôt bien commencé puisque le Sud-Africain s’est adjugé le deuxième chrono au classement combiné de la journée d’ouverture. Assuré d’un place en Q2, Darry Binder est parvenu à se qualifier en quatrième position, à deux dixièmes de la référence. 

Auteur du deuxième meilleur tour en course, Binder a toujours figuré aux avant-postes, mais un accrochage dans la dernière boucle l’a poussé à la faute et à faire une croix sur ses chances de victoire. Ce n’est que partie remise pour le représentant du CIP-GREEN POWER qui a réalisé un premier rendez-vous au sommet. 

Pour Maximilian Kofler, il s’agissait de faire ses premiers pas en Grand Prix. Sur un circuit qu’il ne connaissait pas avant les essais hivernaux, l’Autrichien a progressé tout au long du week-end pour terminer 27e.

Le GP de Thaïlande étant reporté, les pilotes du CIP-GREEN POWER devraient se retrouver à Austin début avril.

Darryn Binder (DNF) : « Cette année a très bien commencé. Je me suis tout de suite senti à l’aise avec le châssis KTM 2020 durant les essais hivernaux. Vendredi, nous avons reçu les moteurs de course et j’en suis vraiment satisfait. Le package 2020 est performant. Nous avons élaboré un plan et nous l’avons suivi. Nous avons réussi à entrer directement en Q2 avec mon deuxième temps du vendredi. Je me suis ensuite qualifié en quatrième position et j’étais ravi. Pour la course, je savais que je devais économiser mon pneu tout en étant devant. Je suis donc resté dans le groupe de tête avec le podium en ligne de mire. J’ai pris l’avantage à trois tours de l’arrivée, mais malheureusement, dans le dernier tour, j’ai élargi et quand j’ai voulu reprendre la trajectoire, un concurrent a touché mon guidon et j’ai chuté. C’est dommage, car je me sentais bien, et je me sens toujours bien. J’attends avec impatience la prochaine course. Nous devons continuer à travailler comme ça. L’équipe a accompli un travail incroyable. Je suis content de la façon dont les choses se sont déroulées. Ce n’est pas le résultat que nous méritions, mais nous prendrons notre revanche au prochain rendez-vous. »

Maximilian Kofler (27e) : « La course a été difficile pour moi. Je me suis battu dans un petit groupe de cinq pilotes dès le début. Nous avons livré une belle passe d’armes, laquelle nous a fait perdre le contact sur le peloton de tête. Ce fut malgré tout une course incroyable. J’ai commis une petite erreur à la fin et l’écart s’est creusé. Dans tous les cas, j’ai beaucoup appris ce week-end et nous devons continuer ainsi. »

Alain Bronec (Propriétaire de l’équipe) : « Après une quatrième place en qualifications, Darryn a perdu 3 places lors du départ, mais il est remonté immédiatement sur ses adverses. Nous avions choisi un pneu soft à l’arrière avec l’objectif de l’économiser dans les premiers tours. Il a bien joué, parce que le pneu a perdu du grip, mais ça a bien fonctionné. Malheureusement, à l’entame du dernier tour, il s’est accroché avec un autre pilote et il a chuté ; un incident heureusement sans gravité, même si le contact avec le pneu de son adversaire l’a brûlé au dos et au bras. C’est toutefois un début de saison très prometteur. Darryn a par ailleurs signé le deuxième meilleur temps en course. Maximilian a pour sa part disputé son premier Grand Prix. Sur un circuit qu’il ne connaissait pas. Il a réalisé une course intéressante, ce qui est de très bon augure pour l’avenir. »

Menu