Le team CIP-GREEN POWER disputait ce week-end le deuxième rendez-vous du calendrier au MotorLand Aragón. Et après un podium au GP d’Aragón, Darryn Binder était bien décidé à poursuivre sur sa lancée. 

Septième au cumul des trois séances d’essais libres, le Sud-Africain a d’emblée rejoint la Q2 pour se qualifier en 15e position. Auteur d’un excellent départ, il est peu à peu remonté dans la hiérarchie jusqu’aux avant-postes. En bagarre pour la victoire, il a finalement rallié l’arrivée à la huitième place après avoir trop sollicité ses pneus en début de course. 

C’est depuis la 29e position sur la grille que Maximilian Kofler s’est élancé au départ de ce GP de Teruel. L’Autrichien, qui avait chuté le week-end précédent, est cette fois-ci parvenu à terminer 28e. 

Les deux pilotes CIP-GREEN POWER ont désormais quelques jours de repos avant d’attaquer les trois dernières épreuves de la saison à Valence puis à Portimão. 

Darryn Binder (8e) : « La deuxième course en Aragón, je l’attendais avec impatience après le podium de la semaine passée. C’était un bon week-end. J’étais à nouveau rapide. J’ai rencontré quelques difficultés en qualifications et j’ai donc dû partir de la 15e position, mais j’étais confiant en amont de la course. J’ai pris un bon départ et je me suis frayé un chemin vers les avant-postes. J’étais rapide, mais, malheureusement, à quatre tours de l’arrivée, mon pneu arrière s’est dégradé. C’était très difficile alors j’ai fait du mieux que je pouvais. Nous marquons des points et c’est positif. J’ai hâte d’être à Valence. Nous avons montré que nous étions forts encore aujourd’hui. »

Maximilian Kofler (28e) : « Le week-end n’a pas été aussi bon que le précédent. J’ai eu du mal durant quelques séances et pour signer des chronos similaires. En course, c’était difficile de réaliser ces temps. Quand on n’est pas en mesure de tourner aussi vite, il est compliqué de suivre les pilotes plus rapides. Quoi qu’il en soit, nous devons continuer à travailler et nous préparer pour Valence. »

Alain Bronec (Propriétaire de l’équipe) : « Très belle course de Darryn. Il était un peu loin sur la grille et il a  sollicité ses pneus en début de course pour remonter. Il est parvenu à rejoindre le groupe de tête avant de faire face à quelques petits soucis. Quand le pneu s’est détérioré, il était difficile pour lui de garder son rythme. Nous sommes toutefois très contents de Darryn. Il a fait une course magnifique, surtout en partant d’aussi loin. Maximilian a connu quelques difficultés. Il a eu du mal à progresser. Nous continuons de travailler et nous espérons tout se passera bien à Valence. »

Menu